1 ère Bac Maroc

1ère bac au Maroc – la première année du baccalauréat 

La première année du baccalauréat au Maroc est l’année avant dernière, qui précède l’obtention du diplôme du baccalauréat. La première année du baccalauréat, toutes filières confondues, est caractérisée par son examen régional (jihawi) que les élèves passent à la fin de l’année scolaire.

La note du régional que passent les élèves à la fin de la 1ère bac Maroc, est directement liée à la note finale du baccalauréat, puisque la note du régional représente 25% de la note finale du baccalauréat.

On comprend donc pourquoi le régional de la 1ère bac Maroc est d’une grande importance, cela implique que les élèves doivent s’engager dans la préparation pour l’examen du régional dès le début de l’année. Cet effort continu tout au long de la première année du baccalauréat est le seul recours pour pallier à l’immensité des cours à préparer.

L’examen du régional en 1ère année du baccalauréat, quand commencer ?

Beaucoup d’élèves en 1ère année bac Maroc pensent qu’il ne faut commencer que tardivement, vu que les matières sont considérées comme étant secondaires. Mais il faut se détromper à ce point, tant que ces matières sont sujet à un examen qui constitue 25% de la note du bac, il faut voir toutes les matières comme étant importantes !

Donc la révision en 1ère bac Maroc devrait être étalée sur toute l’année scolaire, ça veut dire qu’il faut se considérer en phase de préparation dès le premier jour de l’année scolaire. C’est un peu idéaliste, mais il y a des élèves qui le font et qui ne le regrettent jamais.

La solution pour gérer la quantité des cours des matières du régional est très simple, elle demande seulement un peu de rigueur : en révisant pour le contrôle continu durant l’année scolaire, vous devez résumer chaque chapitre de chaque matière du régional. Et les mettre de côté, comme ça vers la fin de l’année vous aurez tout résumé, et vous n’aurez pas de problème à réviser puisque le travail long de résumer et classer, aurait été déjà fait à ce stade.

Les conseils pour bien se débrouiller durant l’examen du régional – 1ère Bac Maroc

Qu’a-t-on vraiment à vous dire à part : mettez-vous au boulot !  le temps est limité et les opportunités de réussite sont ouvertes aux personnes qui fournissent  de l’effort dans la préparation. En effet, préparer pour le régional n’est pas aussi compliqué que l’on aurait imaginé.

L’essentiel c’est de s’organiser en fonction des matières que vous avez (matières littéraires pour les branches scientifiques et matières scientifiques pour les branches littéraires.)

Vous ne devez surtout pas penser à tout accumuler jusqu’à la fin de l’année pour tout préparer, peut-être que beaucoup d’élèves le font, mais n’est pas toujours la meilleure chose pour préparer le régional.

Les élèves de la première année du baccalauréat doivent comprendre que le Jihawi (régional) est une épreuve qui ne se répète pas, donc autant mieux d’en profiter pour pouvoir décrocher une bonne note au régional, pour s’assurer que la note de 25 % du baccalauréat est garantie.

Les anciennes épreuves et matières du régional en 1ère bac Maroc :

Les anciennes épreuves du régional sont disponibles sur internet, vous pouvez aussi les consulter sur Prepabac.ma. En vous entraînant sur les anciens exemples du Jihawi vous pourrez facilement vous débrouiller dans cet examen, ce qu’il faut savoir aussi à propos sur le régional de la première année du baccalauréat, c’est que les épreuves suivent un certain plan et une certaine division.

Ça veut dire que le type de questions posées, obéissent au « cadre référentiel » de chaque matière, ce cadre référentiel précise la structure des épreuves de l’examen du baccalauréat. Par exemple dans l’épreuve du français au régional, il est primordial que l’épreuve contienne un texte, étude de texte, des questions de compréhension et une production écrite.

C’est un avantage pour les élèves parce que comme ça ils seront qu’ils ne s’attendraient pas à des surprises.

thumb

Nourddine Harmouche / Responsable de Rédaction sur Prepabac.ma

Nourddine a accumulé plus de 4 années d'expérience sur la thématique éducation et orientation au Maroc. En parallèle de ses études dans une grande école de commerce, il s'occupe également de la rédaction sur 9rayti.Com et Concourat.Com.
Aujourd'hui, Nourddine cherche à créer des contenus simples et accessibles pour répondre aux différentes interrogations des élèves et étudiants marocains.