Antigone examen régional – 1ere année Bac

Œuvres régional :  Antigone examen régional Maroc 1ere bac :

antigoneresum

Antigone est une pièce théâtrale en un acte écrite en 1942 par Jean Anouilh durant l’occupation allemande.

Ce roman est programmé dans le régional de la première année du bac.

Mythe antique:

Antigone de Jean Anouilh est inspirée du mythe antique de l’Antigone de Sophocle (441 avant Jésus Christ).

Antigone de Sophocle est une tragédie grecque créée durant l’année 441 avant Jésus-Christ.

Antigone est la fille d’Oedipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Oedipe étant le propre fils de Jocaste, elle  est donc considérée enfant d’une union incestueuse auprès de ses frères Etéocle et Polynice, et sa sœur Ismène.

Examen régional d’Antigone : personnages principaux 

Antigone

Le personnage principal du roman est la fille d’Oedipe, sœur d’Etéocle, Polynice et Ismène. Antigone est l’héroïne de l’histoire. Son entourage la décrit comme “pas assez coquette”. Courageuse et juste, Antigone a une volonté de fer, ce qui la pousse à affronter son oncle Créon.

Signification du prénom Antigone:

Le prénom d’Antigone est un adjectif décrivant sa personnalité.  Anti est un préfixe grec qui veut dire “contre” “en face de” et qui exprime l’idée d’opposition, d’hostilité et de défense contre. Gone qui vient du mot grec“goneus” signifie “le parent” ou “ancêtre”. Donc, Antigone signifie littéralement “contre la descendance” comme l’est le personnage d’Antigone, qui est à la fois soeur et fille d’Oedipe.

Oedipe

Le roman le présente comme étant le père et le frère d’Antigone et amoureux de sa propre mère Jocaste, il est roi de Thèbes jusqu’à ce qu’il fut chassé par ses propres frères, les yeux crevés, après le suicide de sa mère et sa bien aimée Jocaste. Antigone est la seule à lui tenir compagnie et lui sert de guide.

Jocaste

Mère d’Oedipe, d’Antigone, d’Ismène, d’Etéocle et Polynice, souveraine de Thèbes et sœur de Créon. Elle a honte de sa relation incestueuse avec son propre fils et se suicide.

Etéocle et Polynice

Frères d’Antigone, d’Oedipe et d’Ismène. Fils d’Oedipe et de Jocaste. Après l’exile de leur père, ils s’entretuent pour le trône. Polynice fait appel à des armées étrangères contre son frère, du coup, Créon qui devint donc roi, refusa de lui offrir des funérailles solennelles contrairement à Etéocle.

Créon

Il est présenté dans le roman Antigone Frère de Jocaste, légitime roi de Thèbes après la mort des deux princes ennemis, Créon est un souverain âgé, réfléchi et courageux. Il se consacre entièrement à son règne dont il assume les sacrifices nécessaires comme la punition de Polynice ou l’exécution d’Antigone.

Ismène

Sœur d’Antigone qu’elle aime beaucoup, belle, coquette et raisonnable.

Hémon

Fils de Créon et d’Eurydice, fiancé d’Antigone à laquelle il est très fidèle, ce qui le conduira au suicide lorsque cette dernière meurt sur les ordres de Créon.

La nourrice

Selon le récit du roman Antigone, il s’agit d’une vieille dame appelée Nounou par les filles dont elle s’occupe, Antigone et Ismène.

Le Prologue/Choeur:

Issue des pièces de théâtre de la Grèce antique, cette entité intervient au début du texte pour nous narrer le contexte de la pièce et nous présenter les personnages qui y évoluent.  Il réapparaît dans le roman Antigone par la suite tout au long de la pièce pour faire avancer le récit ou amener un personnage à la réflexion.

Eurydice

Dans le roman Antigone, elle apparait comme étant la femme de Créon qui passe ses journées à tricotés des habits pour les pauvres de Thèbes. Ces derniers “auront froid” à la fin de la pièce car elle se tranche la gorge en apprenant la mort de son fils Hémon.

Les trois gardes

Chargés de surveiller le cadavre de Polynice.

Le page du roi

Le messager

Arbre généalogique de la famille d’Antigone:

ARBRE

Examen régional français : résumé Antigone

Le père d’Antigone, Oedipe est chassé de Thèbes par ses frères. Après le suicide de sa mère/son épouse Jocaste. Les yeux crevés, il doit mendier sa nourriture sur les routes. Antigone, qui sert de guide à son père, veille sur lui jusqu’à sa mort. Les frères d’Antigone, Etéocle et Polynice s’entretuent pour le trône de Thèbes. Antigone, revenant à Thèbes, est surprise d’apprendre cette nouvelle. Créon, leur oncle, et nouveau roi de Thèbes, décide d’offrir des funérailles solennelles pour Etéocle et non pour Polynice qui, aux yeux de Créon, est coupable d’avoir fait appel à une armée étrangère pour combattre son frère.

Antigone, qui considère comme sacré le devoir d’ensevelir les morts, décide de se rendre la nuit auprès du corps de son frère et verse sur lui quelques poignée de terre. Un garde, après l’avoir  vu faire ceci, informe Créon. Ce dernier condamne Antigone à mort et l’enterre vive dans le tombeau des Labdacides.

Elle préfère se pendre après un long débat sur le but de l’existence. Mais au moment où le tombeau va être scellé, Créon apprend que son fils, Hémon, et fiancé d’Antigone, s’est laissé enfermé avec elle. Rouvrant le tombeau, Créon découvre Antigone qui s’est pendue avec sa ceinture et son fils Hémon s’ouvre le ventre avec son épée. De ce fait, la mère d’Hémon, Eurydice, et femme de Créon, se tranche la gorge.

Scènes de l’histoire d’Antigone :

Antigone qui sert de guide à Oedipe.

Antigone verse sur Polynice des poignées de terre pendant que des gardes la regardent.

Hémon décide de se tuer après qu’Antigone s’est pendue. Créon, son père et roi de Thèbes,  le surprend.

Vie de l’auteur du roman Antigone :

Jean Anouilh est un écrivain et dramaturge français. Il est né à Bordeaux  le 23 Juin 1910 de père tailleur et de mère musicienne. Il devient passionné par le théâtre à l’âge de 11 ans. Quelques années après, il travaille dans une agence de publicité, puis devient secrétaire particulier de l’acteur, metteur en scène et directeur de théâtre Louis Jouvet, duquel Jean Anouilh se sépare peu de temps après.

A 22 ans, il connait son premier succès avec L’Hermine et épouse une comédienne. A 32 ans, il écrit Antigone qui connait un grand succès. Elle engendre pourtant une polémique; quelques uns reprochent à Anouilh de défendre l’occupation allemande à travers le personnage Créon, contrairement à certains qui pensent que l’attitude d’Antigone contre Créon représente une grande valeur. Jean Anouilh est mort le 3 Octobre 1987.

thumb

Nourddine Harmouche / Responsable de Rédaction sur Prepabac.ma

Nourddine a accumulé plus de 4 années d'expérience sur la thématique éducation et orientation au Maroc. En parallèle de ses études dans une grande école de commerce, il s'occupe également de la rédaction sur 9rayti.Com et Concourat.Com.
Aujourd'hui, Nourddine cherche à créer des contenus simples et accessibles pour répondre aux différentes interrogations des élèves et étudiants marocains.