Boîte à merveilles : résumé chapitre par chapitre, fiche de lecture, analyse

Oeuvres du régional : La boite à merveilles à l’examen du français 1ere bac :

laboiteàmerveilles

La boîte à merveilles” est un roman autobiographique d’Ahmed Sefrioui, publié en 1954 et qui appartient à la littérature marocaine d’expression française.

La boîte à merveilles fait partie des œuvres programmées pour la première année du baccalauréat et qui font l’objet de l’examen régional en fin d’année.

Le narrateur étant Sidi Mohammed (6 ans), la boite à merveilles à un point de vue interne et un registre de langue courant. Ce roman contient 12 chapitres et traite comme thèmes la famille et la solitude.

Résumé de la boite à merveilles chapitre par chapitre:

Ahmed Sefrioui, ou Sidi Mohammed, fait un bilan de son enfance à l’ancienne Médina de Fès, relatant ses journées au Msid, le souvenir du Bain Maure, la préparation pour Achoura, et son attachement à sa boite à merveilles. Le récit du roman est un véritable témoignage du vécu de l’entourage de Sidi Mohammed, enfant de 6 ans à caractère timide et rêveur, sa famille, les voisins, leurs habitudes et leurs problèmes.

La vie paisible de cet enfant fut perturbée par l’absence soudaine de son père qui quitta la ville pour travailler après la perte de tout son capital. Dans ce roman, Ahmed Sefrioui décrit sa souffrance et sa solitude après cet événement et les journées mornes passées avec sa mère visitant des mausolées jusqu’au retour de son père. La boite à merveilles, à travers tous ces événements, offrait à l’enfant du réconfort et représentait pour lui un moyen d’oublier les ennuis et de se laisser bercer par ses rêveries.

Personnages  la boite à merveilles :

Le narrateur:

Sidi Mohammed, personnage principal du roman, caractérisé par sa solitude et son imagination. La boîte à merveilles, son seul compagnon, contient des objets hétéroclites qu’il considère comme ses véritables amis.

Lalla Zoubida:

Lalla Zoubida est la mère de Sidi Mohammed. Le récit du roman “la boîte à merveilles” l’a présente comme une jeune femme de 22 ans qui se comporte parfois comme une vieille femme, affirme qu’elle fait partie de la descendance du prophète.  Elle a une forte croyance aux superstitions.

Abdeslem:

Le père de Sidi Mohammed a la quarantaine. Ce montagnard  très aimé par son fils est tisserand.

Chouafa:

Tante Kenza, habite le rez-de-chaussée de la maison et elle apparait dans le roman “la boite à merveilles” connue dans le quartier par son métier de voyante.

La famille de Driss ElAouad:

Driss est fabricant de charrue, mari de Rahma et père de Zineb qui a 7 ans et qui est détestée par Sidi Mohammed.

La famille de Fatma Bziouya:

Fatma Bziouya et son mari Allal, jardinier, partagent le 2ème étage avec la famille du narrateur.

La famille de Lalla Aicha:

Le roman présente Lalla Aicha comme étant une chérifa et une ancienne voisine de Lalla Zoubida. Epouse de My Laarbi, un babouchier qui sera trompé par son associé et qui se mariera avec la fille du coiffeur.

Driss le teigneux:

Serviteur loyal du Maalem Abdeslam, il avait l’habitude de garnir les canettes, faire les commissions et acheter les provisions de Lalla Zoubida.

Abdallah:

Un épicier très aimé malgré le peu de clients, Sidi Mohammed est fasciné par ses récits fantastiques.

Le fqih:

Un homme maigre et barbu tenant dans sa main un cognassier fut l’objet de cauchemars de Sidi Mohammed.

Sidi el Arafi:

Le développement du roman “la boite à merveilles” le décrit comme un voyant aveugle ressemblant à un sage des temps anciens et qui a été consulté par Lalla Aicha et Lalla Zoubida et qui les a réconfortées par ses paroles.

Sidi Mohammed Ben Tahar:

Coiffeur qui habitait le quartier et qui a décédé avant l’Achoura.

Sidi Othmane:

Il s’agit dans le roman d’un vieillard marié à Lalla Khadija qu’il considère comme sa fille.

Salama:

C’est une marieuse professionnelle, connue pour sa voix masculine.

Zhor:

Une voisine de Lalla Aicha que Sidi Mohammed trouve très belle beauté.

Analyse de la boite à merveilles : résumé des chapitres

Chapitre 1 :

  • La description de « DAR CHOUAFA », de leur entourage, du Msid dans le roman vient après la séance du Bain maure.
  • La dispute de RAHMA avec Lalla Zoubida.
  • Évanouissement du garçon.

 Chapitre 2 :

  • La visite de Lalla Aicha.
  • La mère et Lalla Aicha se rendent avec sidi Mohamed à Sidi Ali Boughaleb.
  • Le narrateur se fait griffer.
  • Le lever dans la maison traditionnelle.

Chapitre 3 :

  • Fatma Bziouya achète une lampe à pétrole.
  • Le lendemain Lalla Zoubida demande à Mâalam Abdeslam de lui acheter aussi une lampe à pétrole, ce dernier succombe au désir de sa femme.
  • « La boite à merveilles » nous apprend la disparition de Zineb.
  • Rahma organise un repas pour les mendiants après avoir retrouvé sa fille Zineb.

Chapitre 4 :

  • Le récit du roman relate la visite de la mère et son enfant chez Lalla Aicha.
  • Révélation des problèmes du mari de Lalla Aicha qui fut escroqué par son associé.

Chapitre 5 :

  • La mort d’un voisin : Sidi Ahmed Ben Tahar, le coiffeur.
  • Les funérailles du voisin marque le voisinage et la vie de Sidi Mohammed.

Chapitre 6 :

  • Préparation pour Achoura au Msid.
  • Le roman « la boite à merveilles » raconte le nettoyage du Msid et la fierté de l’enfant nommé «chef des frotteurs».
  • L’achat des habits neufs à la « kissarya ».
  • Si Othman se marie avec une très jeune fille.

Chapitre 7 :

  • Les préparatifs pour Achoura continuent
  • Le réveil tôt du garçon.
  • Coupe de cheveux et la douche nocturne.
  • Rites : psalmodie au Msid.
  • La visite de Lalla Aicha.

Chapitre 8 :

  • Le roman raconte les progrès remarquables de l’enfant à l’école coranique.
  • La visite au souk de bijoux en vue d’en acheter à la mère.
  • Dispute du père avec un courtier.
  • La mère croit que les bracelets portent malheur.
  • Le mari de Lalla Aicha la quitte et se marie avec la fille du coiffeur.
  • L’enfant tombe malade.
  • La dispute entre mâalam Abdeslam et le Dellal.

Chapitre 9 :

  • Le père a perdu son capital, sa résolution de partir travailler comme moissonneur.
  • Départ du père.
  • L’enfant est triste et se sent seul après le départ du père.
  • La visite chez Lalla Aicha.

Chapitre 10 :

  • L’enfant, sa mère, Lalla Aicha se rendent chez le Fqih Sidi El Arafi.
  • Prémonition du Fqih.
  • La mère décide de retenir l’enfant à la maison pour qu’il lui tienne compagnie.
  • Visite d’un émissaire de la part du père.
  • Visite de Lalla Aicha qui réserve une surprise à Lalla Zoubida.

Chapitre 11:

  • Bavardage entre femmes.
  • «La boite à merveilles» nous apprend la demande de pardon de la part de Salama la marieuse pour le mal qu’elle a fait à Lalla Aicha et son amie.
  • L’annonce du divorce de Mly Larbi et sa nouvelle femme.
  • L’ignorance de l’enfant vis à vis des sujets du bavardage.

Chapitre 12:

  • La narration du roman annonce le retour du père et la joie de la famille et des voisins;
  • Visite courtoisie de Driss El Aouad

Ahmed Sefrioui : Vie de l’auteur du roman “la boîte à merveilles”:

Ahmed Sefrioui est né à Fès en 1915 et décédé à Rabat le 25 Février 2004. Il est le premier écrivain marocain de langue française.  Il a grandit dans la médina de Fès.  Il y fut conservateur du musée et devient journaliste à L’Action du Peuple et ensuite assure des fonctions publiques dans la gestion et la protection du patrimoine de la ville de Fès pour enfin entrer à la direction du tourisme à Rabat. Il reçoit le grand prix littéraire du Maroc en 1947, attribué pour la première fois à un marocain.

Ses œuvres principales sont les suivantes:

-Le Chapelet d’ambre

La boîte à Merveilles, Paris, 1954.

-La Maison de servitude, Paris, 1981.

-Le jardin des sortilèges, Rabat, 2001.

thumb

Nourddine Harmouche / Responsable de Rédaction sur Prepabac.ma

Nourddine a accumulé plus de 4 années d'expérience sur la thématique éducation et orientation au Maroc. En parallèle de ses études dans une grande école de commerce, il s'occupe également de la rédaction sur 9rayti.Com et Concourat.Com.
Aujourd'hui, Nourddine cherche à créer des contenus simples et accessibles pour répondre aux différentes interrogations des élèves et étudiants marocains.