Le roman «Le Dernier Jour d’un Condamné» à l’examen régional

Oeuvres du régional : Le dernier jour d’un condamné  1ere bac maroc

Le dernier jour d’un condamné est un roman de Victor Hugo publié en 1829. Composé de 49 chapitres et 97 pages, ce roman est un récit à la première personne qui adopte des techniques de l’autobiographie, en particulier le journal intime. A travers ce roman, Victor Hugo traite différents thèmes à savoir la liberté ou l’absence de liberté et la peine de mort à laquelle il s’opposait.

 Qu’est ce que la peine capitale?

La peine capitale ou la peine de mort est une peine prévue par la loi qui consiste à exécuter une personne reconnue coupable d’un crime capital. La sentence est prononcée par l’institution judiciaire à l’issue d’un procès.

A travers le roman Le dernier jour d’un condamné, Victor Hugo a voulu sensibiliser ses lecteurs au sujet de la peine capitale, ceci en laissant le narrateur nous faire vivre ces derniers moments troublants et angoissants en tant que condamné à mort, son envie de repentir, son amour pour la vie et comment la peine capitale peut affecter sa famille innocente. Selon Victor Hugo, la peine de mort est une abomination pour tous.

 Cadre spatio-temporel  du roman le dernier jour d’un condamné :

L’histoire du roman le dernier jour d’un condamné se passe à Bicêtre; qui est l’ensemble de grandes prisons de Paris, à la Conciergerie et à l’Hôtel de Ville. Elle commence au moment où le narrateur est condamné à mort jusqu’au moment où il monte sur la guillotine(5) pour être exécuté, ce qui fait une durée de 5 semaines.

Examen régional dernier jour d’un condamné : personnage du roman

Le condamné:

C’est le personnage principal du roman. Son identité n’est pas citée, la raison de sa condamnation non plus. Victor Hugo a voulu laisser son personnage anonyme pour qu’il représente tous les condamnés à mort, qu’ils soient coupables ou pas.

Le personnage principal du roman le dernier jour d’un condamné est une personne ordinaire, croyante, et  assez cultivée. Il a une mère, une femme et une petite fille nommée Marie qu’il aime énormément et qui est la seule personne à le visiter, malheureusement elle ne le reconnait pas. Il cite aussi sa première rencontre amoureuse avec une fille de son enfance.  Dans le roman, le condamné espère sans y croire une grâce royale qu’il n’obtiendra jamais.

Les geôliers (4):

Ce sont les gardiens de la prison, certain discutent avec le condamné et sont gentils avec lui, contrairement aux autres qui le traitent comme un animal..

La fille du condamné:

Selon le récit du roman, Marie a seulement trois ans au moment où elle visite son papa qu’elle ne reconnait pas. Elle a une grande envie de vivre et croit que son papa est déjà mort, ce qui pousse le père à désespérer.

Son épouse et sa mère:

Ces femmes ne sont pas décrites mais sont citées dans le dernier jour d’un condamné brièvement en référence à la souffrance qu’on leur fait subir à travers la peine de mort.

Le prêtre:

Selon le condamné, cet homme ne parle pas avec son cœur mais récite machinalement ce qu’il dit habituellement aux autres condamnés.

La foule:

Dans le roman le dernier jour d’un condamné, il s’agit de l’ensemble de gens de Paris qui veulent voir cet homme tué. Cette foule est très grande et elle ne veut pas la justice, mais plutôt un spectacle: celui de l’exécution de la peine de mot par la guillotine(5).

Examen régional français sur le dernier jour d’un condamné : résumé

Résumé du roman le dernier jour d’un condamné:

Le dernier jour d’un condamné”  est le journal d’un condamné à mort rédigé pendant les dernières vingt-quatre heures de sa vie et dans lequel il raconte ce qu’il a vécu depuis le début de son procès jusqu’au moment de son exécution. Relatant ses pensées, ses souvenirs de sa vie précédente et ses souffrances, ce journal décrit aussi l’amour du condamné à sa fille et les conditions de vie dans la prison. Il sera exécuté devant la société de Paris et qui profitera du spectacle.

Résumé des chapitres du roman le dernier jour d’un condamné:

Chapitre 1:

Le condamné fait une comparaison entre son passé et son présent tragique. Le récit du roman nous apprend qu’il est obsédé par l’idée d’être exécuté. Il ne peut pas penser à autre chose à part ce qui l’attend.

Chapitre 2:

Dans ce chapitre, le condamné raconte ce qui s’était passé il y’a 6 semaine lors de son procès. Il décrit sa réaction et l’agitation du public.

Chapitre 3:

Le condamné pense que “tout le monde est condamné à mourir un jour ou l’autre” et commence à accepter l’idée de mourir. Il pense aussi qu’à travers son exécution, il sera libéré de sa souffrance quotidienne.

Chapitre 4:

Dans ce chapitre, le condamné décrit la prison de Bicêtre où il vient d’être transféré.

Chapitre 5:

Il réussi à améliorer ses conditions de prisonnier à Bicêtre à l’aide de ses connaissances en langue latine et à sa flexibilité. Il découvre aussi dans ce chapitre du roman que les autres prisonniers parlaient un langage populaire et vulgaire qu’on appelle l’argot.

Chapitre 6:

Le prisonnier explique pourquoi il veut écrire un journal qui relate ses souffrances, il veut se distraire et décrire sa torture morale et ses angoisses. Le dernier jour d’un condamné nous apprend qu’il contribue d’une manière ou d’une autre à l’abolition de la peine de mort.

Chapitre 7:

Le condamné change d’avis et pense qu’il n’a rien à gagner s’il contribue à l’abolition de la peine de mort après son exécution.

Chapitre 8:

Le condamné ne lui reste presque rien avant son exécution.

Chapitre9:

Le roman « le dernier jour d’un condamné » raconte nous fait part de l’inquiétude du condamné lorsqu’il pense à sa femme, à sa mère et à sa petite fille. Il se dit que sa mère mourra après l’exécution de son fils, que sa femme mourra parce qu’elle a une faible santé, et que sa petite fille deviendra orpheline.

Chapitre 10:

Dans ce chapitre du roman, le condamné fait une description du cachot dans lequel il est emprisonné. Il dit qu’il s’agit d’une très petite cellule de 2 mètres carrés et des murs de pierres. Il arrive à voir les yeux d’un fonctionnaire de garde qui le fixent à travers la petite lucarne.

Chapitre 11:

Le récit du roman « le dernier jour d’un condamné » nous informe que le condamné arrive à déchiffrer des écritures, des noms d’autres condamnés  et des dessins sur les murs de sa cellule écrits avec du sang, de la craie ou des crayons. Un dessin en particulier au coin du mur bouleverse notre prisonnier, il s’agit de l’échafaud (5).

Chapitre 12:

Il prend le temps de lire à travers les écritures sur le mur et découvre les noms d’autres condamnés qui ont été emprisonnés dans la même cellule.

Chapitre 13:

Le prisonnier est présent lors du ferrement des forçats. Des prisonniers condamnés aux travaux forcés sont enchaînés. Il décrit leur joie au début, et la chute de leur excitation dès que la pluie tombe. En le voyant, ils lui parlent cordialement. Le condamné s’évanoui.

Chapitre 14:

Après son évanouissement, il se retrouve à l’infirmerie. Il se dit que sa situation est meilleure que celle des forçats.

Chapitre 15:

Le roman « le dernier jour d’un condamné » nous fait part de l’espoir qu’a le condamné d’avoir la grâce royale, mais vu que son procès était en règle et qu’il doit donner l’exemple, il n’obtiendra sûrement pas.

Chapitre 16:

A l’infirmerie, le condamné entend la voix d’une jeune fille chantant une chanson en argot qui parle d’un meurtrier condamné à mort. Le prisonnier est stupéfait par les paroles et en même temps touché par la jolie voix. Il est aussi dégoûté du fait que la prison rend le monde pervers et sale.

Chapitre 17:

Le condamné rêve à maintes reprises de sa fuite tout en traçant un itinéraire, une fois qu’il arrive à destination, il se fait arrêté par les gendarmes.

Chapitre 18:

Un guichetier entre dans la cellule du condamné. Ce dernier comment à douter que c’est le jour de son exécution car le guichetier lui parle avec politesse et courtoisie abusives.

Chapitre 19:

Le guichetier se fait suivre par le directeur de la prison qui vient rendre visite au condamné aussi. Ce dernier est aussi gentil avec le prisonnier. Il s’assure donc qu’effectivement c’est le jour de son exécution.

Chapitre 20:

Le prisonnier voit la prison enferme, garde et verrouille à travers son mélange de ciment, de bois et d’humains.

Chapitre 21:

Le prêtre vient à son tour visiter le condamné très tôt le matin et le prépare à vivre ses dernières minutes. Le condamné répond au prêtre qu’il n’est pas prêt à mourir. Le prêtre est suivi par un huissier qui confirme au condamné qu’il sera exécuté le jour même à la place de Grève.

Chapitre 22:

Le roman relate le transfert du condamné à la conciergerie, il attire les regards des passants et des enfants cours sur ses traces.

Chapitre 23:

Arrivé à la conciergerie, il rencontre le friauche qui sera transféré à Bicêtre et exécuté dans 6 semaines. Ce dernier raconte au prisonnier sa vie et comment il est devenu criminel dès son très jeune page. Le condamné et le friauche s’échangent leurs vestes.

Chapitre 24:

Le prisonnier se rend compte que le friauche lui a pris sa redingote et est furieux contre lui.

Chapitre 25:

Il est dans une autre cellule dans laquelle un gendarme ne le quitte plus. On lui donne de quoi écrire.

Chapitre 26:

Le dernier jour d’un condamné rapporte l’état furieux contre les jurés qui l’ont condamné et qui vont priver un père de sa fille et une fille de son père.

Chapitre 27:

Le condamné est obsédé par la guillotine(5), il essaie d’imaginer comment on l’utilise, et le terrorise.

Chapitre 28:

Le condamné se rappelle avoir déjà vu la guillotine (5), il dit que c’est une sorte d’estrade en bois rouge.

Chapitre 29:

Il se révolte contre la peine capitale et préfère les travaux forcés.

Chapitre 30:

Dans le roman « le dernier jour d’un condamné », le prisonnier décrit le prêtre comme étant une personne douce et charitable avec les prisonniers. Il réconforte le condamné. Mais ce dernier pense qu’il ne fait que répéter les mêmes mots à tous les condamnés, ce qui le laisse indifférent.

Chapitre 31:

Un architecte débarque pour mesurer la cellule et informe le prisonnier que la prison sera restaurée.

Chapitre 32:

On remplace le gendarme qui garait le condamné par un autre plus stupide. Le prisonnier propose à ce dernier de lui donner des numéros gagnants de loterie en échange de ses vêtements. Le gendarme refuse.

Chapitre 33:

Le condamné dans le roman sa première expérience amoureuse avec une petite espagnole qu’il aimait beaucoup et qui a grandit avec lui.

Chapitre 34:

Le prisonnier pense au crime qu’il avait commis et a une forte envie de se repentir. Il n’arrive pas à penser à autre chose à part son exécution.

Chapitre 35:

Le condamné pense à toutes ces personnes qui sont toujours en vie.

Chapitre 36:

Le prisonnier raconte le jour où il est parti voir la cloche de Notre Dame de Paris.

Chapitre 37:

La narration du roman décrit brièvement l’hôtel de ville.

Chapitre 38:

Il reste 2 heures et 45 minutes à vivre au condamné. Il a  mal  partout.

Chapitre 39:

Le condamné se demande comment des gens puissent dire que sous la guillotine (5) on ne souffre pas, sachant qu’aucun condamné déjà exécuté ne peut affirmer ceci. Il a envie de faire comprendre à ces gens que la souffrance du condamné commence dès que le procès soit prononcé.

Chapitre 40:

Le jeune détenu pense au roi qui est le seul ayant le pouvoir de lui sauver la vie. Il lui suffit de signer son arrêt. Il espère toujours.

Chapitre 41:

Le condamné pense à la vie après la mort et se confesse auprès du prêtre.

Chapitre 42:

Il dort et fait un cauchemar dans lequel une vieille dame le mord, il se réveille en sursaut plein de sueur froide.

Chapitre 43:

Le condamné est visité par sa petite fille qui le choque car elle ne le reconnait pas. Elle dit que son papa est déjà mort. D’après le récit du roman, le condamné est désespéré.

Chapitre 44:

Il essaie de s’habituer à l’idée de mourir malgré le désespoir dans lequel sa petite fille l’a poussé.

Chapitre 45:

Il pense à ces gens qui seront présents lors de son exécution et se dit que quelques uns parmi eux le suivront probablement.

Chapitre 46:

Le prisonnier a envie d’écrire à sa petite fille quelques pages pour se justifier auprès d’elle.

Chapitre 47:

Dans ce chapitre du roman, l’éditeur nous informe que les feuillets sont perdus ou alors, le prisonnier n’avait pas assez de temps pour les rédiger.

Chapitre 48:

Dans une chambre de l’hôtel de ville, on vient informer au condamné qu’il est temps. On lui coupe les cheveux et on lui lie les mains. On se prépare pour l’emmener alors à la place de Grève devant une foule de gens qui attendent avec impatience qu’on l’exécute.

Chapitre 49:

Le prisonnier demande qu’on lui accorde la grâce mais on le laisse seul dans la cellule avec le garde, puis on vient le chercher à la fin du roman.

Le Dernier Jour d’un Condamné, quelques détails du roman:

(1): Bicêtre

Bicêtre était un hôpital que Louis XIII fut construire pour les militaires invalides. Il devint un asile pour les personnes atteintes de maladies mentales, puis devint une prison parisienne. Aujourd’hui, il est redevenu un hôpital.

Bicêtre en tant que prison. Les condamnés sont rivés à la même chaîne par le cou.

(2) Ferrage:

A l’époque de Victor Hugo, les forçats (les condamnés aux travaux forcés) étaient ferrés par une chaîne et envoyés à Toulon, l’un des célèbres bagnes français (lieux où l’on renfermait les forçats à la chaîne après les travaux forcés).

 (3) La conciergerie: 

La conciergerie est une prison qui était autre fois le palais de la cité, la résidence et le siège du pouvoir des rois de France. Aujourd’hui, elle est devenue le palais de justice.

Dans le roman, le condamné a été transféré de Bicêtre. Il y rencontre le friauche avec qui il échange sa veste. On lui donne une table et de quoi écrire, et il se met à sa rédaction.

(4)Geôlier:

Un geôlier est celui qui garde le prisonnier ou le concierge d’une prison autrefois.

(5) Échafaud/Guillotine:

Il s’agit d’une machine de conception française et qui fut utilisée pour l’application officielle de la peine de mort.

Vie de l’auteur du roman le dernier jour d’un condamné:

Victor Hugo est un poète, dramaturge et romancier français, né le 26 Février 1802 à Besançon. Ses romans les plus connus sont : “Notre Dame de Paris” et “Les Misérables”. Ce génie ambitieux et acharné de la littérature française écrivait avec puissance tout ce qui est beau et tout ce qui laid dans la vie, dans le but de défendre une cause, sensibiliser ses lecteurs ou juste par pur plaisir d’exprimer ses idées et ses sentiments. Appelé “Chef du Romantisme”, Victor Hugo est mort à Paris en 1885 à l’âge de 83 ans. Voici quelques unes de ses  œuvres:

  • Le dernier jour d’un condamné (1829)
  • Notre Dame de Paris (1831)
  • Marion de Lorme (1831)
  • Le Roi s’amuse (1832)
  • Marie Tudor (1833)
  • Lucrèce Borgia (1833)
  • Ruy Blas (1838)

Recueils de poésie: 

  • Les Feuilles d’Automne (1931)
  • Les Chants du crépuscule (1835)
  • Les Vois Intérieures (1837)
  • Les Rayons et Les Ombres (1840)