La première année du baccalauréat et le régional – السنة الأولى باكالوريا والإمتحان الجهوي


Retranscription video

Chaimae est une étudiante âgée de 17 ans qui a eu son BAC en 2014 dans la branche des sciences mathématiques au lycée qualifiant Anoual.

Chaimae nous raconte dans son témoignage que le choix de la branche sciences maths doit se faire dès la première année du lycée qui pour elle « n’est pas juste une année de passage mais plutôt une année qui te permet de tester tes capacités ». Ensuite elle nous révèle que le choix de cette branche n’est pas un choix facile à faire « il s’agit de ton avenir, il te faut donc s’assurer que tu es capable de poursuivre tes études au lycée dans cette branche avant de faire ton choix ».

Pour ce qui est de son cas, Chaimae nous dit qu’elle obtenait de bonnes moyennes surtout en mathématiques, elle se sentait donc apte de choisir les sciences mathématiques comme filière. Les débouchés et opportunités qu’offre la branche l’avaient encouragé davantage.

Par la suite, Chaimae nous dit que les premières leçons de physique et des maths pour la branche sciences maths sont difficiles justement pour permettre aux élèves de décider s’ils sont capables de poursuivre dans la même branche ou pas.

Concernant les préparations du régional, Chaimae nous révèle que ce n’est pas facile pour les bacheliers scientifiques de réviser les matières littéraires de l’examen régional. C’est pour cette raison qu’il faut commencer les préparations tôt, préférablement dès le début de l’année. Il faut aussi d’après elle faire un planning et écrire le résumé du cours aussitôt que celui-ci est terminé en classe.

Chaime suggère pour le Français de lire les trois œuvres pendant les vacances qui précédent la première année du BAC. Il faut aussi selon elle donner beaucoup d’importance à la production écrite ; chaque fois que vous en avez l’occasion faites une rédaction dans n’importe quel sujet. En ce qui concerne l’Education Islamique Chaimae n’est pas d’accord avec le fait de consacrer plus de temps à préparer la partie consacré à l’héritage et négliger le reste. D’autant plus que cette partie n’est pas aussi difficile que vous le croyez et qu’elle ne compte que 6 points dans l’examen. Elle insiste sur l’analyse des textes ainsi que sur l’apprentissage des textes et versets Coraniques. Pour finir, Chaimae vous rassure que l’Arabe ne pose généralement pas de problème ; il faut juste d’après elle savoir bien analyser les textes.

Si vous avez besoin de plus de conseils pour vos préparations de l’examen régional et national, visitez notre WEB TV sur PrepaBac.Ma.

Vous aimerez peut être


ebook
INSCRIS TOI MAINTENANT
pour télécharger cet eBook GRATUITEMENT